Comment trouver son community manager ?

/

Adopte le digital Lalee Pinoncely

Écrit par : Lalée PINONCELY
Fondatrice Adopte le Digital

Partager cette fiche :

Un community manager interne ?

  • Repérer

La première étape consiste à repérer le ou les collaborateurs internes les plus actifs et les plus à l’aise avec les réseaux sociaux, ayant eux-mêmes des comptes privés, et leur donner du temps pour animer les réseaux sociaux de l’entreprise, publier des informations, faire de la modération. Le community manager doit connaître parfaitement le domaine, ce qui est le cas des collaborateurs internes qui ont déjà les connaissances et la culture de l’entreprise. De plus ils communiquent plus facilement sur leur entreprise et incarnent la marque humainement. Ils s’assurent qu’une bonne atmosphère règne sur les vitrines interactives de leur entreprise.

  • Organiser

Il s’agit de répartir ces collaborateurs en fonction de leur affinité à tel ou tel réseau social. Chacun sera « spécialiste » d’un réseau social, car les codes et la manière de communiquer sont différents selon le réseau social, puis créera, animera et fidélisera la communauté d’internautes autour de son entreprise. Ils pourront imposer leur expertise en entrant en discussion avec des groupes du secteur d’activité de leur entreprise, et ainsi la positionner, en « expert » dans son domaine d’activité.

  • Dégager du temps quotidien

La présence sur les réseaux sociaux ne demandant qu’une affinité d’usage, il faudra veiller à leur laisser du temps pour animer et fédérer la communauté et ne pas le polluer avec des missions annexes sous prétexte qu’ils connaissent le Web.

  • Se réunir

Ce ou ces community managers internes doivent avoir la possibilité de se réunir et d’échanger régulièrement au sein de l’entreprise pour installer un réel lien entre les différents réseaux dont ils s’occupent et faire le point sur les retours : les problèmes récurrents, les demandes insistantes, les retours sur les produits pour amélioration.

Un community manager externe?

Lorsque les objectifs sont plus précis en termes de marketing, d’image ou de relation clients, un community manager externe est recommandé. Il est également possible de faire suivre des formations régulières à des collaborateurs internes, qui deviendront community managers et finiront par voler de leurs propres ailes.

L’erreur souvent repérée de la part d’un community manager interne par rapport à une personne externalisée est de vouloir faire trop de pro- motions directes d’un produit ou de l’entreprise sans tenir compte des attentes des internautes qui supportent de moins en moins la publicité directe.

un community manager externe maîtrisera par définition tous les réseaux sociaux et pourra vous pousser et vous accompagner sur un terrain inconnu. Il sera également de très bon conseil en ce qui concerne les amé- liorations à apporter à votre site, à votre contenu, à votre communication globale.

Les collaborateurs-ambassadeurs

  • Débloquer l’accès restreint à Internet

En permettant aux collaborateurs d’avoir accès à leurs propres comptes sur les réseaux sociaux, ils deviennent d’excellents ambassadeurs de leur entreprise en communicant sur leurs réseaux sociaux privés. Le change- ment culturel nécessaire dans l’organisation d’une entreprise prend toute son ampleur lorsque l’on constate que de nombreuses entreprises continuent à donner un accès restreint à certains réseaux sociaux à leurs collaborateurs. Le champ de réflexion digital en est forcément limité. Il faut donc impérativement débloquer cet accès pour permettre d’impliquer les collaborateurs de l’entreprise, afin qu’ils interagissent avec les prospects ou clients d’une manière plus ludique et motivante.

  • Partager

Des études montrent que les collaborateurs d’entreprise seraient disposés à partager de l’information positive à propos de leur entreprise sur les réseaux sociaux. Les comptes privés de ces collaborateurs permettront alors une multiplication des informations, une interaction avec les comptes de l’entreprise et donc une augmentation de sa visibilité.

Ces ambassadeurs peuvent être déclinés à tous les niveaux de l’entreprise et représentent un outil de communication extrêmement puissant.

  • Impliquer

Il faut les impliquer dans une stratégie de contenu en leur proposant, par exemple, d’écrire sur le blog de l’entreprise, faisant d’eux des experts vis- à-vis des clients ou prospects, ou de mettre en valeur leurs actions sur le site officiel en faisant défiler les tweets de leurs comptes privés.